中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Echanges et dialogues Entrée en Afrique Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'oeuil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
Clink
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Echanges et dialogues > Echanges entre des collectivités territoriales
Niger/Chine : le lancement de l'exploitation du pétrole insuffle davantage une dynamique à la coopération (SYNTHESE)
2011/11/30

NIAMEY, 28 novembre (Xinhua) -- Le lancement officiel lundi des activités d'exploitation du pétrole d'Agadem, produit par la société China National Petroleum Corporation (CNPC), et la mise en service de la raffinerie de Zinder, société à capitaux sino-nigériens, viennent insuffler davantage une dynamique à la coopération entre Beijing et Niamey, vieille de plus d'un demi-siècle.

En effet, le sous-sol nigérien regorge d'importants gisements miniers dont le pétrole. Les premières recherches de pétrole ont commencé depuis 1952 dans le nord du pays avec des compagnies, la plupart, occidentales, mais en vain.

Au bout de trois ans seulement de la signature du contrat de recherche avec la China National Petroleum Corporation (CNPC), et après des travaux titanesques, dans des conditions climatiques très difficiles, au plain cœur de ce grand désert qu'est le Sahara, le rêve des nigériens vieux de plusieurs décennies est devenu en fin une réalité.

Depuis lundi 28 novembre, le Niger a rejoint désormais le rang des pays producteurs et exportateurs de pétrole. Il dispose dans l'immédiat d'une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole de haute qualité.

"La Chine et le Niger, bien que séparés par des océans, sont finalement reliés par le même destin. L'un comme l'autre pays, en voie de développement, qui font face tous les deux à la même tache, celle d'améliorer les conditions de vie de leurs populations respectives", a souligné Xia Huang, ambassadeur de Chine au Niger, dans son discours à la cérémonie de lancement de mise en service de la raffinerie.

"Depuis le rétablissement des relations diplomatiques avec le Niger, la Chine, même au moment où elle avait des capacités très limitées, a-il ajouté, n'a jamais hésité ni lésiné sur les moyens pour soutenir et aider le peuple nigérien".

Effectivement, entre autres illustrations, symboles du degré de l'amitié entre les deux pays, on peut citer, le stade Général Seyni kountché, le seuil de Goudel et le pont de l'Amitié Chine-Niger, reliant les deux rives du fleuve Niger, à Niamey, la réalisation du système d'alimentation en eau potable à Zinder, des écoles à travers le territoire national.

En outre, une centrale électrique d'une capacité de production de 54 mégawats par jour y a été construite, qui pourrait alimenter toute la région de Zinder en énergie électrique.

A ceux-ci s'ajoutent les voies d'accès au pont de l'Amitié, dont les travaux viennent d'être lancés.

Dans le domaine de la santé, depuis 1976, selon toujours le diplomate chinois, 16 missions médicales chinoises ont successivement séjourné au Niger pour avoir soigné plus de 4 millions de patients, soit 25% de la population totale du pays.

Par ailleurs, la coopération chinoise prévoit également la réalisation de l'hôpital de référence de Niamey dont les études de faisabilité sont en cours.

La dernière session de la commission mixe sino-nigérienne, tenue en Chine, a donné l'occasion aux deux pays de programmer leur coopération multidimensionnelle pour les années à venir.

Devant cette étape nouvelle qui s'ouvre aujourd'hui, "la Chine se déclare conséquente dans ses efforts de soutient et d'appui pour accompagner le peuple nigérien dans la mise en œuvre du plan de développement ambitieux du président Mahamadou Issoufou", a conclu l'ambassadeur de Chine au Niger.

 

Suggest to a friend
  Print