中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Echanges et dialogues > Activités des Ambassadeurs
Le don d'un patrouilleur de la Chine à la Côte d'Ivoire permettra à la Marine ivoirienne de prendre son envol
2017/07/18

ABIDJAN, 15 juillet (Xinhua) -- L'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire Tang Weibin et le ministre ivoirien de la Défense Alain Donwahi ont visité vendredi à Abidjan le navire patrouilleur offert par la Chine à la Côte d'Ivoire.

Selon le responsable de l'Atelier de la Marine nationale (ATEMAR), le colonel Honoré Okié, ce don chinois s'inscrit dans le cadre de la lutte contre la piraterie.

"Ce don permettra à la Marine de Côte d'Ivoire de prendre son envol. Il s'agit d'un acte majeur dans la coopération sino-ivoirienne", s'est réjoui le ministre ivoirien de la Défense Alain Donwahi.

L'ambassadeur chinois a pour sa part fait état d'une coopération prometteuse entre les armées des deux pays.

"C'est un véritable exemple de coopération Sud-Sud", a noté le diplomate chinois, qui a fait la promesse que son pays est disposé à renforcer les équipements de l'Armée ivoirienne.

Le patrouilleur offert par la Chine a été mis à l'eau le 19 mai 2017.

Le don chinois est évalué à 30 millions de yuan, soit 2,5 milliards de francs CFA.

13 experts venus de Chine assistent les marins ivoiriens dans la mise en oeuvre du patrouilleur et l'installation des équipements.

Après la visite du patrouilleur doté d'un système technologique impressionnant, les officiels chinois et ivoiriens ont visité l'Atelier de la marine, équipé lui aussi par la Chine.

Suggest to a friend
  Print