中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Archives du Forum
FCSA: le discours du président Xi hautement apprécié par des officiels africains
2015/12/05

JOHANNESBURG, 4 décembre (Xinhua) -- De hauts responsables africains ont applaudi le discours du président chinois Xi Jinping, prononcé au Sommet Chine-Afrique, ouvert vendredi à Johannesburg, estimant que les nouvelles mesures annoncées pour promouvoir la coopération sino-afriaine correspondent bien aux priorités de l'Afrique.

Le président Xi a annoncé entre autres dix grands plans visant à améliorer la coopération avec l'Afrique dans les trois prochaines années.

"Nous avons été très impressionnés par le discours du président Xi, parce que c'est une proposition très concrète et une feuille de route pour la coopération entre la Chine et l'Afrique", a déclaré à Xinhua Kadré Désiré Ouedraogo, président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest Unis (CEDEAO).

M. Ouedraogo a déclaré que les 10 domaines de coopération correspondent aux priorités de l'Afrique. "Nous croyons qu'il s'agit d'un point de départ pour une coopération très fructueuse entre la Chine et l'Afrique".

Les dix plans annoncés par le président Xi concernent l'industrialisation, la modernisation agricole, les infrastructures, les services financiers, le développement vert, le commerce et la facilitation des investissements, la réduction de la pauvreté et le bien-être, la santé publique, les échanges de peuple à peuple, et la paix et la sécurité.

Dans son discours, le président Xi a déclaré que 60 milliards de dollars seraient débloqués comme soutien financier pour assurer la bonne exécution des initiatives.

Tracy T. Zinanga, agent principal de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), a déclaré que les nouvelles initiatives chinoises vont aider l'Afrique dans son industrialisation et son développement.

"Je pense que c'est une véritable amitié entre le peuple chinois et les peuples africains", a déclaré M. Zinanga.

Mohamed Eisa, chef du département africain au ministère des Affaires étrangères du Soudan, a décrit le discours de M. Xi comme "une étape importante dans les relations entre l'Afrique et la Chine".

La Chine offre non seulement l'assistance financière au développement économique de l'Afrique, mais soutient aussi les forces de maintien de la paix et les initiatives de paix en Afrique, a-t-il affirmé.

Dans son discours, M. Xi a proposé que la Chine et l'Afrique d'élever leurs relations en développant un partenariat de coopération stratégique global et joignant les mains pour ouvrir une nouvelle ère de coopération gagnant-gagnant et de développement commun.

M. Xi a souligné que la Chine va adhérer au principe de "sincérité, résultats concrets, affinité et honnêteté" et trouver un équilibre juste entre le respect des principes et la poursuite de bénéfices dans sa politique sur l'Afrique.

Jeff Radebe, ministre à la Présidence de l'Afrique du Sud, a déclaré à Xinhua que le discours du président Xi était "le discours le plus important de la Chine" à propos de ses relations avec l'Afrique.

Il a rappelé que M. Xi a proposé de développer un partenariat de coopération stratégique global entre la Chine et les pays africains caractérisés par le bénéfice mutuel.

"Les accords commerciaux qui ont été atteints et l'aide de la Chine accordée à l'Afrique sont révélateurs d'une relation forte entre la Chine et l'Afrique", a-t-il dit. Nous apprécions vraiment que l'Afrique du Sud fait partie de ces accords qui nous permettent d'aller de succès en succès dans tous les domaines comme les infrastructures, l'économie, et toutes les interactions culturelles entre la Chine et l'Afrique".

Le ministre des Affaires étrangères du Lesotho, Tlohang Sekhamane, a déclaré que le discours du président Xi couvre presque tous les domaines de la coopération Chine-Afrique.

"De la construction d'infrastructures à la formation technique, de la réduction de la pauvreté à la coopération dans le secteur de la sécurité, les mesures annoncées par M. Xi sont absolument nécessaires pour les pays africains", a déclaré Sekhamane.

"Il est clair que la Chine veut être un partenaire dans la coopération avec l'Afrique et elle cherche des occasions de coopération gagnant-gagnant réelle au lieu de chercher une situation de domination".

L'ambassadeur du Zimbabwe en Chine Paul Chikawa a indiqué pour sa part que le discours du président Xi est "très pratique et sincère qui aura une large influence sur l'Afrique".

"Les nouvelles mesures sont bénéfiques non seulement pour le continent qui abrite le plus grand nombre de pays en développement, mais aussi pour le plus grand pays en développement dans le monde", a déclaré Chikawa. "La coopération Chine-Afrique sera un modèle pour la coopération Sud-Sud".

"Les annonces de M. Xi sur l'aide aux pays africains dans la construction des infrastructures, les échanges de personnel, la formation et l'amélioration de la vie du peuple sont très impressionnants. Ce sont les défis les plus graves auxquels les pays africains sont confrontés aujourd'hui. L'accord conclu par les dirigeants chinois et africains apportera davantage de bénéfices aux personnes des deux parties et élèvera la coopération sino-africaine en cours à un ninveau plus élevé", a déclaré l'ambassadeur du Zimbabwe.

Adji Ayassor, ministre d'Etat togolais pour l'Economie, les Finances et la Planification du développement, a déclaré à Xinhua que le discours du président chinois a dit "la vérité sur la coopération entre la Chine et l'Afrique".

"Nous croyons que cela est la meilleure façon de développer l'Afrique", a déclaré Ayassor, soulignant que son pays se félicite de l'engagement de la Chine à aider l'Afrique à avancer.

Contrairement aux colonisateurs occidentaux, la Chine "n'est pas en train de coloniser l'Afrique", a-t-il dit. la Chine "prend un véritable chemin pour le développement de l'Afrique" et c'est "une véritable coopération".

Le ministre d'Etat togolais a souligné les relations amicales entre la Chine et le Togo, rappelant que le Togo a été parmi les premiers pays africains à soutenir la Chine pour qu'elle entre dans les Nations Unies.

Aujourd'hui, a-t-il poursuivi, la Chine a aidé le Togo dans de nombreux domaines, tels que la culture, l'éducation et les infrastructures

Suggest to a friend
  Print