中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Archives du Forum
Le Sommet de Johannesburg du FCSA a réalisé plus que prévu, déclare le président Zuma
2015/12/07

JOHANNESBURG, 6 décembre (Xinhua) -- Le Sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) a atteint plus que ce que les pays africains ont attendu, a déclaré dimanche le président sud-africain Jacob Zuma.

Le sommet a atteint des objectifs à la hauteur des attentes des peuples africains, a affirmé le président Zuma dans une interview exclusive accordée à Xinhua à Johannesburg.

Le président Zuma et son homologue chinois Xi Jinping ont coprésidé le sommet du FCSA du 4 à 5 décembre à Johannesburg, en Afrique du Sud.

"Nous avons estimé que ce sommet devrait faire mieux que les autres sommets. Nous avons préparé pour cela, je pense que tous les côtés ont préparé pour cela, en particulier la Chine", a déclaré M. Zuma.

Au sommet, le président Xi a présenté un plan important sur 10 grands projets de coopération dans les trois années à venir en Afrique avec le soutien de la Chine, et a exhorté les deux parties à élever leur partenariat gagnant-gagnant à un niveau supérieur.

Le sommet a adopté la Déclaration et le Plan d'action de Johannesburg qui décrivent des mesures spécifiques pour promouvoir la coopération Chine-Afrique.

"L'annonce du plan en 10 points a donné suffisamment de preuves pour nous que la Chine écoute ce que l'Afrique dit. La Chine ne vient pas avec ses propres idées établies. Elle répond effectivement aux attentes des dirigeants africains", a souligné M. Zuma à Xinhua.

Avec le plan en 10 points, des progrès importants seront accomplis dans le développement de l'Afrique, en particulier dans le secteur des infrastructures et de l'énergie, a-t-il noté.

Lorsqu'on lui demande comment l'Afrique et la Chine devraient exploiter le potentiel de la coopération Afrique-Chine, le président Zuma a déclaré que l'Afrique a aussi son travail à faire.

"Nous allons donner un nouvel élan dans notre propre genre de plans. Nous en avons commencé certains, mais le résultat sera toujours un défi. Je pense que la Chine nous a permis de répondre à cette question", a-t-il dit.

Le président Zuma a cité l'industrialisation, les infrastructures, l'agriculture et la santé, comme quatre priorités de la coopération de l'Afrique avec la Chine.

Il a ajouté qu'avec 1,1 milliard d'habitants en Afrique et 1,3 milliard de Chinois, les deux parties peuvent créer un énorme marché et attirer des investissements mondiaux

Suggest to a friend
  Print