中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Relations sino-africaines > Politique africaine de la Chine
La Chine continue à se tenir côte à côte avec les "frères africains"
2017/01/16

BEIJING, 13 janvier (Xinhua) -- La Chine a déclaré vendredi qu'elle continuerait à se tenir côte à côte avec les "frères africains" à l'avenir, alors que le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a terminé sa tournée de routine en Afrique au début de l'année.

La Chine possède une tradition diplomatique qui dure depuis 27 ans, consistant à faire de l'Afrique, chaque année, la première destination d'outre-mer de son ministre des Affaires étrangères. Lors de ce voyage en 2017, M. Wang a visité Madagascar, la Zambie, la Tanzanie, la République du Congo et le Nigeria.

"La Chine continuera à se tenir côte à côte avec les 'frères africains' et d'autres pays en développement à l'avenir, quel que soit son niveau de développement", a promis le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Lu Kang, lors d'une conférence de presse régulière.

Cette visite a montré qu'une coopération plus étroite avec les pays en développement, dont ceux en Afrique, était "le fondement de la diplomatie chinoise", a affirmé M. Lu.

Selon lui, la Chine et ces cinq pays africains sont parvenus à un consensus sur l'approfondissement des relations bilatérales, l'application des résultats du sommet de Johannesburg du Forum sur la coopération sino-africaine en 2015 et l'amélioration de la coopération sino-africaine.

Il a indiqué que les dirigeants de ces cinq pays africains avaient réaffirmé leur adhésion à la politique d'une seule Chine et saluaient un rôle plus important de la Chine dans la paix et le développement en Afrique.

Suggest to a friend
  Print