中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Relations sino-africaines > Politique africaine de la Chine
La Chine plaide pour une solution politique à la crise sud-soudanaise
2017/03/27

NEW YORK (Nations Unies), 23 mars (Xinhua) -- La Chine souhaite que la communauté internationale soutienne activement une solution politique au conflit sud-soudanais, a déclaré jeudi Wu Haitao, représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur le Soudan du Sud en présence du ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson et du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

"Le règlement politique est la seule solution", a-t-il souligné, ajoutant que "la communauté internationale devrait inviter toutes les parties prenantes au Soudan du Sud à cesser les hostilités et à revenir sur la voie du règlement politique en appliquant leur Accord de paix".

La Chine salue l'initiative proposée par le président Salva Kiir consistant à organiser un dialogue national et espère que toutes les parties sud-soudanaises participeront activement au processus afin de régler leurs différends par le dialogue et la consultation et de promouvoir la réconciliation en vue de parvenir à paix, à la stabilité et au développement dans le pays, a déclaré M. Wu.

Il a également appelé la communauté internationale à laisser des organisations régionales et sous-régionales telles que l'Union africaine (UA) et l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) jouer pleinement leur rôle.

En marge de la 28e conférence de l'UA tenue en janvier dernier, l'UA, l'IGAD et l'ONU sont convenues qu'une solution politique pacifique à la guerre civile en cours au Soudan du Sud ne pourrait être atteinte qu'à condition que toutes les parties concernées honorent l'Accord de paix de compromis signé en août 2015.

Au cours de la réunion du Conseil de sécurité, M. Wu a également appelé la communauté internationale à aider le Soudan du Sud à combattre la famine et à soutenir le gouvernement sud-soudanais dans la lutte contre cette catastrophe.

Il a encouragé toutes les parties impliquées dans le conflit sud-soudanais à prendre en compte les intérêts de la population et à créer des conditions favorables à l'acheminement rapide de l'aide vers les régions sinistrées.

Le Soudan du Sud, qui a proclamé en 2011 son indépendance par rapport au Soudan, est enlisé dans un conflit de grande envergure depuis que des désaccords politiques ont éclaté entre M. Kiir et son ancien vice-président Riek Machar en décembre 2013, plongeant le pays dans une guerre civile.

Bien que l'Accord de paix conclu en août 2015 ait officiellement mis fin à la guerre, le conflit et l'instabilité se sont étendus à des zones précédemment non affectées.

Suggest to a friend
  Print