中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Relations sino-africaines > Politique africaine de la Chine
Wang Yi réaffirme l'engagement de la Chine à soutenir la lutte contre la pauvreté en Afrique
2017/06/22

ADDIS-ABEBA, 21 juin (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a réaffirmé l'engagement de son pays à éliminer la pauvreté le plus rapidement possible et à renforcer la coopération réciproquement bénéfique avec l'Afrique pour aider le continent à se développer de manière indépendante et durable.

Le ministre s'exprimait mercredi à l'ouverture du Dialogue sino-africain de haut niveau et du Forum des think-tanks sur la lutte contre la pauvreté et le développement commun, tenus au siège de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie.

Rappelant que près de 400 millions de personnes vivent toujours sous le seuil de pauvreté en Afrique et que plus de 40 millions de Chinois sont toujours considérés comme pauvres, M. Wang a souligné le besoin pour la Chine et l'Afrique de s'unir dans la lutte contre la pauvreté et la poursuite du développement commun.

Il a en outre rappelé que sous la direction du Parti communiste chinois et de sa politique de réforme et d'ouverture, la Chine avait réussi à sortir plus de 700 millions de personnes de la pauvreté au cours des quarante dernières années. Ce faisant, la Chine a contribué à 70% de l'Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de l'ONU relatif à la lutte contre la pauvreté et réalisé un miracle dans l'histoire mondiale du développement.

Ainsi, la Chine, forte de cette expérience, est prête à partager son expertise en matière de développement et de lutte contre la pauvreté avec l'Afrique, a indiqué le ministre.

Il a rappelé que le président chinois Xi Jinping avait annoncé dix grands programmes de coopération au cours du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) tenu à Johannesburg en 2015, dont l'un portait sur le développement et la lutte contre la pauvreté.

Le ministre a estimé que les résultats du Sommet de Johannesburg et l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" avaient offert des "opportunités historiques" à la coopération sino-africaine.

"Nous sommes prêts à saisir les opportunités offertes par l'initiative 'La Ceinture et la Route', à créer des synergies entre les dix programmes de coopération et l'Agenda 2063 et à approfondir notre coopération mutuellement bénéfique afin de soutenir les pays africains dans leur poursuite d'un développement indépendant et durable et leur combat pour l'élimination de la pauvreté dans les meilleurs délais", a déclaré M. Wang.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a pour sa part souligné que la Chine et l'Afrique jouissaient d'une coopération diversifiée, qui s'est illustrée dans le développement des infrastructures et des énergies ainsi que le renforcement des capacités humaines en Afrique, entre autres.

Il a déclaré que la réussite de la Chine dans la lutte contre la pauvreté était une bonne leçon dont l'Afrique souhaitait s'inspirer.

Il a également souligné le besoin d'explorer d'autres domaines pour la coopération entre les deux parties afin de la diversifier davantage.

Suggest to a friend
  Print