中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Relations sino-africaines > Echanges politiques
La Chine et le Congo souhaitent contribuer à la construction d'une communauté de destin sino-africaine
2018/06/14

(Xinhua/Ding Haitao)

   BRAZZAVILLE, 13 juin (Xinhua) -- La Chine et le Congo se sont déclarés prêts à contribuer à la construction d'une communauté de destin sino-africaine, lors de la récente visite à Brazzaville de Wang Yang, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

   A l'invitation du président du Sénat congolais, Pierre Ngolo, M. Wang a effectué une visite officielle d'amitié du 11 au 13 juin à Brazzaville, où il a été reçu par le président congolais Denis Sassou Nguesso, le président du Sénat, le Premier ministre Clément Mouamba et le président de l'Assemblée nationale Isidore Mvouba.

   Lors de la rencontre avec le président Sassou Nguesso, M. Wang a affirmé que le président chinois Xi Jinping s'attend à rencontrer son homologue congolais au prochain sommet du Forum sur la coopération sino-africaine à Beijing. En 2013, le président Xi a effectué une visite au Congo, dans le cadre de sa première visite en Afrique en tant que chef d'Etat, a indiqué M. Wang, et d'ajouter que la visite au Congo est également sa première visite à l'étranger en tant que président du Comité national de la CCPPC, ce qui montre l'importance attribuée par la partie chinoise au développement des relations entre les deux pays.

   En 2016, grâce aux efforts des deux chefs d'Etat, les deux pays ont hissé le niveau des relations bilatérales au partenariat de coopération stratégique global, ouvrant un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays. La Chine et le Congo se soutiennent réciproquement sur des sujets d'intérêt fondamental de chacun et des affaires d'intérêt commun, coopèrent étroitement dans les affaires régionales et internationales, pour défendre leurs intérêts communs, a déclaré M. Wang.

   Le développement socialiste chinois arrive aujourd'hui à une nouvelle époque, la Chine est prête à renforcer les échanges de haut niveau avec le Congo, à approfondir la confiance politique mutuelle, à se concentrer sur la coopération bilatérale dans le cadre de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route", et à construire ensemble la communauté de destin sino-africaine, a ajouté M. Wang.

   Le président Sassou Nguesso a déclaré que le Congo est un ami ferme de la Chine. Le Congo apprécie hautement l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" et la conception chinoise pour la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, a indiqué le président congolais, affirmant qu'il s'attend à rencontrer le président Xi Jinping au prochain sommet sino-africain à Beijing, pour échanger des expériences dans la gouvernance politique, et apporter à un nouveau niveau les relations entre le Congo et la Chine, et entre l'Afrique et la Chine.

   Lors de sa rencontre avec M. Ngolo, M. Wang a affirmé que la Chine et le Congo sont de bons amis et bons partenaires. La Chine se félicite des succès du Congo dans le développement socio-économique, sous la présidence du président Sassou Nguesso, et elle est prête à soutenir le Congo dans le développement du pays sous un modèle qui lui convient, a affirmé le plus haut conseiller politique chinois.

   Le Parti communiste chinois (PCC) est disposé à partager avec le Parti du travail congolais les expériences sur la construction du parti et la gouvernance politique. La CCPPC est prête à renforcer les échanges avec le Sénat congolais, pour renforcer la compréhension mutuelle, exploiter ensemble des opportunités de coopération dans les stratégies de développement des deux pays, servir de pont pour promouvoir la coopération pragmatique entre les deux pays, et contribuer ainsi au bien-être des deux peuples, a déclaré Wang Yang.

   M. Ngolo a affirmé que la Chine est un ami précieux du Congo qui a connu ces dernières années des changements fondamentaux et une amélioration importante du niveau de vie de la population. Le Congo admire aussi les grands changements et les succès en Chine, selon lui.

   Le PCC a assumé sa responsabilité historique en proposant la conception de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, a noté M. Ngolo. Le Parti du travail congolais souhaite renforcer les échanges avec le PCC, et le Sénat congolais veut devenir un moteur pour le développement des relations avec la Chine, pour contribuer au renforcement des relations bilatérales, a-t-il ajouté.

   Lors des rencontres respectives avec le Premier ministre et le président de l'Assemblée nationale du Congo, M. Wang a indiqué que les deux pays ont remporté des succès fructueux dans les domaines tels que les infrastructures, l'énergie, le transport aérien et les finances. La Chine est disposée à planifier et appliquer, ensemble avec la partie congolaise, des projets communs importants, pour créer une atmosphère de coopération saine, promouvoir la coopération dans l'amélioratoin du niveau de vie de la population, partager les expériences dans la lutte contre la pauvreté, et contribuer ainsi au développement commun. Les dirigeants congolais ont souligné l'amitié entre les deux pays, et ont remercié l'aide chinoise précieuse de longue date, dans l'émancipation de la nation congolaise et le développement du pays.

   Durant son séjour, Wang Yang a également visité des projets de coopération sino-congolaise, notamment le siège de la Banque sino-congolaise pour l'Afrique (BSCA) à Brazzaville et un projet de la société chinoise StarTimes pour permettre aux villageois d'avoir accès à la télévision.

Suggest to a friend
  Print