Technologie et santé, grand espace de développement pour la coopération Chine-Afrique dans le contexte de la COVID-19

Source:Xinhua 2021-10-08

  Li Ganghua, professeur de riziculture à l'Université agricole de Nanjing, et Aladium David Campbell échangent leurs points de vue, par liaison vidéo, sur des recherches menées par ce dernier au Mozambique.

  Le professeur chinois apprécie ses fréquentes communications avec son étudiant africain, qui est rentré au pays après huit ans d'études en Chine en riziculture, car les problèmes dont il lui fait part, comme des maladies encore jamais rencontrées ou identifiées, favorisent également la recherche en Chine.

  La coopération entre la Chine et l'Afrique, allant de l'agriculture à la médecine traditionnelle chinoise, en passant par le commerce et l'ingénierie, a connu un développement rapide ces dernières années, notamment depuis l'établissement du Forum sur la coopération sino-africaine, et de nouveaux espaces de développement émergent dans le contexte de la COVID-19.

  Via des conférences par liaison vidéo, des experts médicaux chinois partagent leurs expériences anti-pandémie avec leurs homologues au Bénin.

  Outre l'offre de vaccins, de fournitures médicales et de personnel de santé, la Chine partage ses expériences en médecine numérique avec d'autres pays, en particulier ceux en développement, comme ce pays d'Afrique de l'Ouest.

  Depuis 1978, 25 équipes médicales chinoises y ont été envoyées pour soutenir les services de soins médicaux.

  Ces dernières années, la technologie numérique a modernisé la coopération entre les deux pays. En 2019, le centre de coopération en télémédecine entre la Chine et le Bénin a été mis en service, permettant à la partie chinoise d'offrir des services médicaux en ligne aux institutions médicales béninoises.

  En solidarité avec la lutte du peuple africain contre la pandémie de COVID-19, la Chine a livré de nombreux lots de fournitures médicales, envoyé des équipes d'experts médicaux et partagé ses propres expériences face à la pandémie.

  Pour remplir son engagement à faire des vaccins contre le nouveau coronavirus un bien public mondial, la Chine a fourni et continuera de fournir des vaccins à plus de trente pays africains. Elle a en outre aidé l'Afrique à produire des vaccins anti-COVID-19, en offrant technologie et expertise.

  En 2021, la deuxième Exposition économique et commerciale Chine-Afrique a eu lieu à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan. La Chine et l'Afrique tiendront en outre des réunions du Forum sur la coopération sino-africaine au Sénégal.

  Au cours de ces événements importants, une plus grande coopération entre les deux parties est attendue dans les domaines comme la santé publique, le partage des informations et la lutte contre la pandémie.

  Face à la possibilité que la pandémie persiste durant une longue période, les deux parties devront créer des conditions favorables aux secteurs tels que l'e-commerce, l'éducation en ligne et les soins médicaux.

  La Chine et l'Afrique ont toujours partagé les bons et mauvais moments, et leur amitié a émergé encore plus forte de l'épreuve de la COVID-19 en 2020, a indiqué lors d'une interview en début d'année Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine.

  La Chine et l'Afrique ont intensifié la mise en oeuvre du suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, avec l'initiative sur les soins de santé comme priorité absolue, a noté M. Wang.

  L'essor de la technologie numérique offre de nouvelles opportunités pour améliorer la santé du peuple, accélérant ainsi la construction d'une communauté de santé pour l'humanité.

  "Exploiter la force de la technologie numérique est primordial pour atteindre une couverture sanitaire universelle", a indiqué le Dr Gauden Galea, représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine.

  Selon le Dr Galea, des technologies de pointe, comme l'Internet des objets, la thérapie virtuelle et le suivi à distance, ont le potentiel d'aider les systèmes sanitaires à parvenir à de meilleurs diagnostics et à une meilleure couverture grâce à des services sanitaires intégrés axés sur les gens.

  En 2018, l'Assemblée mondiale de la santé a adopté une résolution appelant l'OMS à développer une stratégie sanitaire numérique dans le monde, afin de soutenir les efforts des pays pour parvenir à une couverture sanitaire universelle.

  "Il y a de nombreuses choses sur lesquelles nous pouvons travailler ensemble afin d'exploiter l'innovation scientifique et technologique pour bénéficier à la santé et au bien-être de tous les peuples", a ajouté le Dr Galea.

  La Chine souhaite collaborer avec les amis du monde entier pour saisir les opportunités et espaces apportés par la révolution numérique et favoriser la construction d'une communauté de santé pour l'humanité, a déclaré Yu Xuejun, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé de la Chine.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827