Un Etat nigérian courtise les investissements chinois dans l'agriculture

Source:Xinhua 2021-10-13

  L'Etat de Bayelsa dans le sud du Nigeria a invité les investissements chinois dans le secteur de l'agriculture pour contribuer au plan de développement agricole de cet Etat.

  Dans un communiqué publié lundi à l'issue d'une rencontre ce week-end à Abuja avec l'ambassadeur chinois au Nigeria, Cui Jianchun, le gouverneur de l'Etat de Bayelsa, Douye Diri, a déclaré que son Etat avait déjà identifié l'agriculture comme le principal secteur dans lequel il réaliserait son développement durable et sa croissance.

  "Nous avons déjà identifié quatre domaines pour des investissements substantiels, à savoir la pisciculture, la culture du riz, celle du manioc et celle du plantain", a-t-il dit.

  Le gouverneur a observé que la Chine avait connu des succès solides en matière d'économie et d'éradication de la pauvreté, et promis d'établir des partenariats avec des pays en développement comme le Nigeria par le biais de plateformes telles que l'Initiative de la Ceinture et la route (ICR) pour aider à réduire la pauvreté.

  "Bayelsa est la bonne destination pour une telle intervention", a-t-il dit, ajoutant que Bayelsa offrait "une fenêtre considérable sur le monde. Ce sera une plateforme spectaculaire pour faire la démonstration de l'ICR".

  Avec le cadre juridique requis et avec ses ressources humaines, l'Etat de Bayelsa est prêt à accueillir les investisseurs chinois et les experts de l'industrie pour réaliser un développement en collaboration, selon ce responsable.

  A l'occasion de cette rencontre, l'ambassadeur chinois a déclaré que la Chine et le Nigeria avaient beaucoup en commun, soulignant qu'il y a 12 ans, la Chine comptait plus de 87 millions de personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, mais que tous avaient franchi ce seuil en février de cette année.

  Présentant un document sur la stratégie de coopération bilatérale entre la Chine et le Nigeria, M. Cui a fait valoir que si la Chine, avec sa population très importante, avait pu surmonter la pauvreté, le Nigeria le peut aussi, s'il adopte les bonnes politiques.

  "Nous pouvons étudier la possibilité de partenariats entre des investisseurs et entreprises chinois et le gouvernement de l'Etat de Bayelsa", a déclaré l'ambassadeur chinois, ajoutant "il y a plusieurs domaines de partenariat que nous pouvons explorer".

  ces dernières années, le gouvernement fédéral nigérian a ciblé l'agriculture comme domaine prioritaire dans sa stratégie pour diversifier l'économie de son pays, dépendante du pétrole, et pour alléger la pauvreté.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827