Quand des séries chinoises rencontrent leurs voix africaines (REPORTAGE)

Source:Xinhua 2020-09-10

  Lors du Salon international chinois du commerce des services (CIFTIS) qui se tient cette semaine à Beijing, des séries télévisées chinoises doublées par des acteurs africains ont beaucoup attiré l'attention.

  "Tu préfères couper ta chair plutôt que d'admettre que tu m'aimes." Joëlle Zita Bolabola est une actrice de doublage gabonaise travaillant pour StarTimes, fournisseur chinois de services de télévision numérique. Elle déclame en français cette réplique de la série télévisée chinoise "The Journey of Flower". Grâce à StarTimes, les familles africaines peuvent ainsi découvrir tout le charme chinois dans ce feuilleton fantastique.

  "J'ai bien suivi il y a dix ans 'La pérégrination vers l'Ouest' sans rater un seul épisode", a confié à Xinhua l'actrice tanzanienne Happiness Stanslaus Lulikela, se souvenant de son premier contact avec les feuilletons chinois. "C'était la version originale sous-titrée en anglais. Le scénario est vraiment magnifique", s'est-elle exclamée, ajoutant que ce feuilleton connaîtrait à nouveau le succès s'il venait à être rediffusé dans son pays.

  De "La pérégrination vers l'Ouest" à la série fantastique "Eternal Love" en passant par la série historique "Nirvana in Fire" ou encore la série urbaine "Ode à la joie", toutes ces séries chinoises sont elles aussi populaires en Afrique.

  C'est StarTimes qui a les apportées sur le continent. Arrivée en 2007 sur le marché africain, cette société couvre maintenant une trentaine de pays et compte plus de 20 millions d'abonnés, devenant l'un des fournisseurs de services de télévision numérique les plus développés et importants d'Afrique.

  Selon Mme Bolabola, les séries chinoises sont très amusantes et appréciées en Afrique. Ce qui intéresse le plus les Africains, c'est le kung-fu : lors de sa première visite en Chine, elle voulait aussi apprendre cet art martial pour devenir comme Bruce Lee ou Jackie Chan.

  Yahaya Mohammed Baba, un acteur de doublage nigérian, est entré dans la profession après avoir remporté un concours de doublage d'une semaine à Abuja, la capitale administrative. Selon lui, "les Chinois respectent la culture et les Africains la respectent aussi, donc nous sommes proches à l'égard de la culture". Pour lui, les Africains peuvent mieux comprendre la culture chinoise à travers les séries télévisées.

  Le fondateur de StarTimes, Pang Xinxing, partage cette opinion. Lors de son premier voyage en Afrique, il a dit avoir ressenti un "lien naturel" entre lui-même et le peuple africain. "Une fois, j'ai demandé à un dirigeant africain quelles étaient les relations humaines les plus complexes au monde, et il n'a pas hésité à dire : les relations entre la belle-mère et la belle-fille".

  Pour M. Pang, c'est une réponse qui fait écho à la culture chinoise et à d'innombrables séries chinoises. C'est en partie la raison pour laquelle les acteurs de doublage africains rencontrent peu d'obstacles culturels lorsqu'ils doublent des séries télévisées chinoises, en particulier des séries familiales.

  En tant que vecteur de culture, les séries télévisées rapprochent les Chinois et les Africains, chacun comprenant mieux l'autre. Avec le développement continu de la coopération culturelle entre la Chine et l'Afrique, de plus en plus de séries télévisées populaires sont doublées et diffusées sur le vaste continent africain, illustrant le rôle très important des acteurs de doublage d'origine africaine.

  La prochaine fois que vous rencontrerez un ami africain, vous pourrez peut-être parler avec lui des séries chinoises que vous avez suivies pendant des années.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827