Le Sénégal voudrait s'inspirer de l'expérience de la Chine en matière de rizipisciculture, selon un responsable

Source:Xinhua 2020-12-23

  Le gouvernement sénégalais voudrait s'inspirer de l'expérience de la Chine en matière de rizipisciculture en vue d'augmenter sa propre production aquacole, a déclaré lundi à Dakar le directeur des Pêches continentales, Diène Ndiaye.

  "On voudrait s'inspirer de l'expérience de la Chine pour développer notre rizipisciculture et booster notre production aquacole", a-t-il indiqué.

  Il a tenu ces propos lors d'une rencontre avec des journalistes en marge de l'atelier de partage et de validation du plan stratégique de développement de la pêche continentale pour la période 2021-2025, organisé à la sphère ministérielle à Diamniadio.

  M. Ndiaye a rappelé que la pêche continentale au Sénégal est pratiquée par plus de 27.000 acteurs directs, répartis entre les pêcheurs, mareyeurs, micro-mareyeurs et transformateurs.

  Selon lui, cette activité, se pratique principalement dans les fleuves (fleuve Sénégal, fleuve Gambie, fleuve Saloum, fleuve Casamance etc.), dans les lacs, les rivières et les bassins. Elle est pratiquée dans neuf régions sur les 14 que compte le Sénégal. La production est estimée actuellement à environ de 8.000 tonnes par an.

  ''La chine est aujourd'hui le premier pays producteur de produits d'aquaculture grâce à son réseau hydrographique", a-t-il rappelé.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827