中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Entrée en Afrique > Situation actuelle en Afrique
L'Ouganda et la RDC s'accordent pour partager les renseignements dans la lutte contre les rebelles ADF
2017/12/20

KAMPALA, décembre (Xinhua) -- Les autorités d'Ouganda et de République démocratique du Congo (RDC) ont convenu de renforcer les mécanismes de liaison et de mettre en commun leurs renseignements afin de vaincre les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) après l'attaque meurtrière contre des forces de paix des Nations unies.

Le général de brigade, Richard Karemire, porte-parole de l'armée ougandaise, a déclaré mardi à Xinhua que le gouvernement ougandais et les représentants du Nord-Kivu en RDC avaient organisé une réunion de sécurité bilatérale dans le district de Mbarara dans l'ouest de l'Ouganda ce week-end.

"Le partage des informations aidera nos forces à être mieux préparées pour décourager les infiltrations et les éventuelles attaques des ADF", a dit M. Karemire.

La délégation ougandaise dirigée par Bright Rwamirama, ministre d'État à la Défense et aux Affaires de vétéran, a rencontré des responsables régionaux de la province du Nord-Kivu.

Les ADF ont attaqué les forces de paix de l'ONU dans la province du Nord-Kivu dans l'est de la RDC le 7 décembre, tuant au moins 15 casques bleus tanzaniens et cinq soldats de RDC, et blessant 53 autres personnes.

La semaine dernière, l'Ouganda a appelé à mettre en service un centre militaire régional dans le district de Kasese dans l'ouest du pays afin d'intensifier la lutte contre les ADF.

Ce centre, le Centre militaire régional conjoint de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (ICGLR) a été créé en 2016 pour surveiller et collecter les informations sur les activités rebelles et les partager avec les autres pays membres.

L'ICGLR est une organisation intergouvernementale régionale regroupant douze pays, à savoir l'Ouganda, l'Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la RDC, la République du Congo, le Rwanda, le Soudan, le Kenya, le Soudan du Sud, la Tanzanie et la Zambie.

Les ADF ont été accusées de meurtres et de massacres de soldats et de civils ainsi que de viols et d'enlèvements dans l'est de la RDC au cours des trois mois écoulés.

Suggest to a friend
  Print