中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Entrée en Afrique
Sommet de l'UA : le président Condé appelle à une étroite collaboration entre les pays africains
2017/07/06

ADDIS-ABEBA, 4 juillet (Xinhua) -- Le 29e sommet de l'Union africaine (UA) s'est terminé mardi, lançant un appel à une étroite collaboration entre les pays africains pour s'attaquer aux principaux enjeux régionaux et mondiaux.

Dans ses remarques de clôture, le président de l'UA, le président guinée Alpha Condé, a appelé à une collaboration et une solidarité solides pour traiter les problèmes de développement, de paix et de sécurité.

Le président Condé a souligné la nécessité pour les pays africains de parler d'une seule voix, et de s'attaquer au terrorisme ainsi qu'à la question d'immigration, ce qui selon lui porte les forces vitales de l'Afrique, les jeunes, à l'extérieur du continent.

La cérémonie de clôture du sommet a vu la prise en fonction de deux nouveaux hauts responsables de la Commissin de l'UA: le Commissaire aux Affaires économiques, venu de Madagascar et la Commissaire aux Ressources humaines, aux Sciences et à la Technologie, venue du Cameroun, pour un mandat de quatre ans.

Durant le sommet, les chefs d'Etat africains ont accordé une attention particulière aux questions telles que la réforme de l'UA et l'autonomisation des jeunes.

La source de financement, l'une des priorités des programmes de l'UA en matière de réforme institutionnelle afin d'assurer son indépendance financière et de réduire la dépendance excessive des partenaires extérieurs, était un sujet majeur du sommet, selon Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'UA.

Il a affirmé qu'un comité spécial composé des ministres des Finances de dix pays examinera la question de la mise en œuvre de la réforme financière.

Le président de la Commission de l'UA a également souligné les difficultés en matière de paix et de sécurité, déplorant que "l'Afrique est devenue un théâtre pour le terrorisme".

"Malheureusement, des régions importantes de notre continent sont confrontées à une crise, dans la corne de l'Afrique, y compris le Soudan du Sud, la région du Sahel, le Bassin du lac Tchad et la région de l'Afrique centrale", a-t-il déclaré.

Faire taire les armes, l'initiative majeure de l'UA visant à mettre fin à toutes les guerres d'ici 2020 et à entreprendre des efforts pour promouvoir une Afrique intégrée, prospère et pacifique, était également un sujet majeur du sommet, a-t-il ajouté.

Le 29e sommet de l'UA a eu lieu sous le thème "tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse". Selon le président de la Commission de l'UA, des engagements solides ont été pris pour promouvoir l'autonomisation des jeunes sur le continent et réduire les effets de la migration sur les populations africaines.

Suggest to a friend
  Print