中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > Entrée en Afrique
Le gouvernement tanzanien embauchera plus de 10.000 fonctionnaires supplémentaires
2017/07/13

DAR ES-SALAAM, 12 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement de Tanzanie a annoncé mercredi l'embauche de 10 184 nouveaux fonctionnaires afin de combler le vide laissé par les fonctionnaires limogés en avril dernier pour avoir présenté de faux diplômes lors de l'obtention de leur poste.

Angela Kairuki, secrétaire à la présidence en charge de la gestion des services publics et de la bonne gouvernance, a indiqué que le gouvernement avait délivré des permis aux conseils de district et aux autres institutions publiques du pays pour embaucher de nouveaux fonctionnaires.

"Les nouveaux employés doivent se présenter à leur poste de travail pour le 1er août de cette année", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse à Dar es Salaam, la capitale économique du pays.

En avril de cette année, le président tanzanien John Magufuli a limogé 9.932 fonctionnaires après une vérification de leurs diplômes universitaires qui a révélé que leurs certificats de diplôme étaient des faux.

Le président a limogé ces fonctionnaires peu après la réception d'un rapport sur la vérification des qualifications académiques des fonctionnaires.

Il a ordonné la retenue des salaires d'avril des 9.932 fonctionnaires limogés.

M. Magufuli a demandé au Premier ministre Kassim Majaliwa la publication immédiate d'offres de recrutement pour ces plus de 9.000 postes détenus par des fonctionnaires non qualifiés.

"Ce sont des voleurs au sens plein du terme. On ne peut pas assurer des services si on n'a pas les qualifications académiques pour le faire", a dénoncé le président Magufuli.

Le président a ordonné que les fonctionnaires dont les certificats ont été révélé inexacts soient poursuivis en justice.

Cette traque aux faux diplômes des fonctionnaires vient compléter une campagne précédente du gouvernement pour identifier les employés fantômes.

En mai de l'année dernière, la Tanzanie a rayé de ses registres de paye plus de 10.000 fonctionnaires fantômes, après un audit national.

Suggest to a friend
  Print