La Chine met au point un nouveau robot tentacule pour dégager les débris spatiaux

Source:Xinhua 2021-02-05

  L'enlèvement des déchets dans l'espace sera désormais plus facile grâce à un bras robotique à déformation continue développé par la Chine.

  Inspirés par des membres humains, la plupart des robots sont créés avec des liens discrets reliés rigidement par des articulations. Le robot à déformation continue, en revanche, peut se déplacer en se pliant au travers une série d'arcs continus, produisant un mouvement similaire à celui des tentacules ou des serpents.

  Des chercheurs de l'université de Tianjin ont développé un tel bras robotique qui peut être utilisé pour poursuivre et collecter les débris des satellites et autres technologies spatiales en orbite au-dessus de la Terre.

  Ce bras robotique, qui ressemble au bras d'une pieuvre ou à la trompe d'un éléphant, comprend une épine dorsale centrale constituée d'un alliage métallique superélastique de nickel et de titane, qui peut reprendre naturellement sa forme initiale après avoir été pliée ou déformée par des forces extérieures. Il est également muni d'un appareil photo et d'une griffe de préhension fixée à la tête.

  Une vidéo de douze secondes diffusée par l'université montre une capture précise par le robot, qui se faufile dans un labyrinthe délicat sans aide humaine et attrape un objet pas plus grand qu'une balle de ping-pong.

  Le chercheur Kang Rongjie qui et également professeur associé au Centre des mécanismes avancés et de la robotique de l'université, a indiqué que le bras robotique à déformation continue des expériences présentait une meilleure flexibilité et une meilleure adaptabilité à l'environnement extérieur que les robots conventionnels. Ces derniers nécessitent des capteurs tactiles en fonctionnement.

  L'équipe de M. Kang a déjà obtenu des succès en matière d'étude et de fabrication de robots. Sa dernière invention a été publiée dans The International Journal of Robotics Research.

  Le bras robotique peut également être utilisé dans des opérations dangereuses, telles que la recherche et les secours sur les sites de catastrophes naturelles, et la maintenance des moteurs dans des situations industrielles à espace restreint, a noté le co-auteur Dai Jiansheng, expert en robotique de l'université de Tianjin.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827