Le festival du shopping du Double 11 a favorisé la croissance de la logistique de fret Chine-Europe

Source:le Quotidien du Peuple en ligne 2020-11-18

  La « Journée des célibataires », ou Double 11, qui a lieu le 11 novembre de chaque année, est le plus grand événement de commerce en ligne au monde ouvert 24h/24. Le nombre de commandes enregistrées sur la plate-forme de commerce électronique transfrontalier du géant chinois de la vente en ligne Alibaba, Tmall, a atteint un nouveau record de 583 000 en une seule seconde. Entre le 1er novembre et le 11 novembre, les ventes sur la plate-forme ont totalisé 498,2 milliards de yuans (environ 75,4 milliards de dollars).

  Le festival annuel du shopping de la « Journée des célibataires » en est maintenant à sa 12e année, et il offre une chance aux producteurs et détaillants participants de promouvoir l'expansion des chaînes logistiques entre la Chine et l'Europe, en particulier grâce aux liaisons ferroviaires de fret.

  Et pour cause : une manne de shopping d'une telle ampleur serait ingérable sans une solide expérience en logistique.

  Les trains de marchandises reliant Yiwu, dans la province du Zhejiang (est de la Chine) à Madrid, la capitale de l'Espagne, ou Wuhan, capitale de la province du Hubei (centre de la Chine) à Duisburg, une ville de l'ouest de l'Allemagne, ou encore Jinan, capitale de la province du Shandong (est de la Chine) à Budapest, en Hongrie, sont considérés depuis longtemps comme des « canaux de vie » par les pays et régions qu'ils desservent. Pendant la crise actuelle du COVID-19, ces services facilitent non seulement les échanges commerciaux et la reprise économique, mais aident également les partenaires à se rassembler pour surmonter la pandémie.

  De Yiwu à Madrid, de Wuhan à Duisbourg et de Jinan à Budapest, les trains de fret Chine-Europe ont toujours fidèlement rempli leur mission d'être un « canal de vie » pour que les pays et les régions s'unissent dans la lutte contre la pandémie, et ils ont en même temps le temps contribué à la « force chinoise » pour promouvoir les échanges commerciaux et la reprise économique.

  Un commerce mutuellement bénéfique

  À la veille du festival du shopping, le tout premier train de marchandises transportant plus de 1 100 tonnes de lait liquide et de poudre de lait instantané de Pologne est arrivé à Wuhan à la mi-octobre.

  « Je pense que, en particulier dans le contexte de la situation difficile sur le marché de l'Union européenne pour ces bons produits traditionnels polonais, la Pologne devrait certainement chercher à exporter vers la Chine », a déclaré Agata Maziarczyk-Pisarska, directrice commerciale du VICI Group, qui a co-organisé l'« express de produits laitiers ». « Je suis motivée par l'innovation, et c'était la principale raison pour laquelle j'ai organisé l'envoi de lait polonais et de lait en poudre vers la Chine. Dès l'arrivée du train à Wuhan, j'ai reçu des demandes de renseignements sur la possibilité d'organiser deux autres expéditions », a-t-elle ajouté. .

  Agnieszka Maliszewska, directrice de la Chambre polonaise du lait, la plus grande organisation de l'industrie laitière du pays, a déclaré à Xinhua que la Chine est actuellement le plus grand importateur de produits laitiers au monde, et il y a des indications qui le resteront dans les prochaines années.

  Andrzej Juchniewicz, chef du bureau chinois de l'Agence polonaise pour l'investissement et le commerce, a pour sa part souligné que ce transport ferroviaire de marchandises était non seulement le premier du genre en provenance de Pologne, mais aussi de l'Union européenne.

  Bien entendu, le commerce va dans les deux sens. Le 3 novembre, un train de marchandises transportant 200 000 colis a quitté la zone sous douane complète du col d'Alataw, un important port ferroviaire de la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), pour l'Europe. Les colis contenaient une grande variété de produits chinois commandés par des clients dans plus de 20 pays en ligne. Ce nouveau service de trains de marchandises est géré par le réseau Cainiao, l'unité logistique d'Alibaba.

  Selon Xie Zhiyu, un directeur de Cainiao Network, le train devait arriver en Europe à la mi-novembre et que les colis seront ensuite livrés à leur destination finale par camions. La même ligne de train de marchandises devrait livrer quatre millions de colis supplémentaires en Europe à partir du col d'Alataw et de Yiwu et Zhengzhou, capitale de la province du Henan (centre de la Chine).

  Selon un rapport publié à la mi-septembre par Eurostat, au cours des sept premiers mois de cette année, la Chine a remplacé les États-Unis en tant que premier partenaire commercial de l'Union européenne. Entre janvier et juillet 2020, les importations de l'Union européenne en provenance de Chine ont augmenté de 4,9% d'une année sur l'autre, tandis que ses importations en provenance des États-Unis ont diminué de 11,7%.

  Un rôle irremplaçable

  Le festival du shopping de la « Journée des célibataires » n'est qu'un exemple, quoique saillant. « Une chaîne d'approvisionnement plus fiable et prévisible est nécessaire au lieu du système précédent "juste à temps" pour assurer la continuité de la production et des ventes », a noté Erno Peto, président de la Chambre d'économie hongro-chinoise.

  M. Peto a déclaré à Xinhua que l'expansion du transport ferroviaire en général, et des services de train de marchandises Chine-Europe en particulier, aidera certainement les économies à se redresser le plus rapidement possible.

  Entre janvier et début novembre 2020, le nombre de trains de marchandises Chine-Europe a atteint un niveau record de 10180, a pour sa part rapporté le China State Railway Group Co., Ltd. A la date du 5 novembre, les trains de marchandises avaient transporté 927 000 unités équivalentes vingt pieds (TEU) de fret, soit 54% de plus qu'un an auparavant.

  Au cours de la période du COVID-19, des fournitures anti-épidémie totalisant 7,51 millions d'articles et pesant 62 000 tonnes ont été livrées de Chine vers l'Europe par des trains de marchandises.

  Selon les derniers chiffres de la Chambre de commerce et d'industrie allemande du Bas-Rhin, le nombre de trains China Rail Express (CRE) arrivant à Duisbourg cette année est passé de 30 à 35 par semaine avant la pandémie à un record de 60 par semaine aujourd'hui.

  En raison de la pandémie, « la navigation a été suspendue et le fret aérien a également été en retard », a commenté Andree Haack, maire adjoint de Duisbourg. Dans cette situation, « CRE a joué un rôle irremplaçable ».

  « Bien que de nombreuses entreprises à Duisbourg et même en Allemagne se soient arrêtées en raison de la pandémie, les trains CRE ont maintenu des opérations stables et ont même augmenté leurs services », a-t-il noté, déclarant à Xinhua que CRE est devenue une « bouée de sauvetage logistique importante en assurant le bon échange de marchandises entre la Chine et l'Europe ».

  Jacek Danieluk, maire de la ville de Terespol, dans l'est de la Pologne, l'un des postes frontaliers les plus fréquentés de l'Union européenne, a quant à lui noté que « nous bénéficions déjà de notre emplacement sur la nouvelle "Route de la soie", ce qui est très réel ».

  La croissance du trafic de fret ferroviaire en provenance de Chine pourrait attirer davantage d'investissements dans de nouveaux dépôts de transfert et dans d'autres projets dans la région, a-t-il indiqué. « Entre 10 et 20 trains passent déjà par Terespol chaque jour ». En outre, M. Danieluk estime que l'augmentation du trafic de fret entre la Pologne et la Chine aide également son pays à renforcer ses liens avec ses voisins de l'Est.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827