Les mesures du gouvernement soutiendront la reprise économique (expert)

Source:French.china.org.cn 2021-02-03

  L'économie chinoise est sur la bonne voie pour se redresser davantage en 2021 grâce à un soutien politique continu et des mesures gouvernementales efficaces pour prévenir et contrôler le COVID-19, a affirmé un économiste chinois.

  L'économie chinoise devrait croître d'environ 7,5% en glissement annuel en 2021, et ce malgré les perturbations causées par la pandémie de coronavirus, a déclaré Zhang Yuxian, directeur du département des prévisions économiques du Centre d’informations d’État, un groupe de réflexion gouvernemental.

  « Nous nous attendons à une normalisation progressive de l'activité économique ainsi qu'à une normalisation des politiques », a indiqué M. Zhang. « La tendance d’un taux de croissance élevé pourrait se poursuivre au premier semestre de cette année. Pour le second semestre 2021, elle reviendra progressivement à la normale. »

  L'économie a fait un rebond impressionnant suite au COVID-19, avec une croissance du PIB de 2,3% en 2020, devenant la seule grande économie à avoir enregistré une croissance positive l'année dernière.

  « La Chine joue un rôle clé dans la relance de l'économie mondiale », a affirmé M. Zhang. « La deuxième plus grande économie du monde représentait environ 17% du PIB mondial l'an dernier, contre 16,3% en 2019. Et la contribution de la Chine à la croissance économique mondiale reste d'environ 30% par an. »

  Concernant 2021, M. Zhang a déclaré que la Chine disposait de bases et de conditions solides pour parvenir à une croissance soutenue avec le soutien de son énorme marché intérieur, de sa forte capacité d'innovation, d'un financement adéquat, d'un système industriel complet, de ressources humaines suffisantes et d'un système logistique développé.

  Les dépenses de consommation intérieure de la Chine représentaient 54% de son PIB au cours de l'année 2020, contre un taux de consommation moyen de 53,4% de 2011 à 2019, selon les données du Bureau national des statistiques (BNS).

  M. Zhang a indiqué s’attendre à ce que le gouvernement maintienne ses politiques de soutien pour garantir que la croissance reste à un niveau raisonnable en 2021, malgré les perturbations causées par la résurgence de la pandémie et les incertitudes croissantes en Chine et à l'étranger.

  La Conférence centrale sur le travail économique, qui s'est tenue en décembre, avait déclaré que le gouvernement maintiendrait des politiques macroéconomiques cohérentes, stables et durables en 2021.

  Des incertitudes croissantes

  L'économie étant confrontée à divers défis face à un contexte d'incertitudes croissantes, M. Zhang a indiqué estimer que les décideurs devront trouver un équilibre entre la reprise économique et la prévention des risques.

  « Nous devons être prêts à faire face aux incertitudes et à consolider les gains durement acquis », a poursuivi M. Zhang. « Il est nécessaire de continuer à mener une politique budgétaire proactive et une politique monétaire prudente, en évitant les changements brusques de politiques. »

  Le gouvernement doit également faire davantage d’efforts afin d’assurer la stabilité pour une dynamique économique stable, a-t-il déclaré. « Le gouvernement doit redoubler d'efforts pour mieux garantir l'emploi, les moyens de subsistance des gens, le développement des entités commerciales, la sécurité alimentaire et énergétique, un fonctionnement stable des chaînes industrielles et d'approvisionnement ainsi qu'un fonctionnement harmonieux au niveau communautaire, en mettant l'accent sur la promotion d’une croissance économique à long terme et de qualité. »

  Cette année marque le début du 14e Plan quinquennal (2021-25) de la Chine, dans le cadre duquel les décideurs politiques visent un développement social et économique sain et durable en mettant l'accent sur une croissance de meilleure qualité.

  De nombreuses parties de l'économie étant désormais stabilisées, le gouvernement devrait se consacrer à la mise en œuvre de réformes et d'innovation à long terme, ainsi qu'à accélérer la construction du nouveau paradigme de développement économique de « double circulation », selon lequel le marché intérieur joue un rôle de pilier et où les marchés domestiques étrangers se complètent, a noté M. Zhang.

  Dans le cadre du nouveau modèle de développement, le pays doit faire un grand effort pour stimuler le développement axé sur l'innovation, promouvoir l'entreprise en tant que pilier du système d'innovation technologique, faire monter les industries au niveau « moyen à élevé » des chaînes de valeur, d’approvisionnement et industrielles mondiales, élargir l'ouverture à des niveaux plus élevés, prévenir les risques, libérer l'énorme potentiel de la demande intérieure et continuer de se concentrer sur les réformes du côté de l'offre.

  Afin de libérer pleinement le potentiel de consommation refoulé, il est nécessaire de poursuivre les efforts pour lutter contre les goulots d'étranglement qui limitent la demande intérieure, notamment contre le manque de systèmes d'approvisionnement efficaces de moyen et haut de gamme et contre le ralentissement de la croissance des revenus des résidents, a souligné M. Zhang.

  Une série de politiques du côté de la demande pour stimuler la consommation intérieure et l'investissement seront nécessaires au cours de 2021, telles que l'optimisation de la structure de distribution des revenus, l'expansion des groupes à revenu intermédiaire, la suppression de certaines restrictions administratives sur la consommation, la stimulation de nouveaux types de consommation et l'accélération de la construction de nouvelles infrastructures.

  Un équilibre dynamique

  Selon la Conférence centrale sur le travail économique, la Chine poursuivra sa réforme structurelle du côté de l'offre en tant que tâche principale, tout en mettant l'accent sur la gestion de la demande en 2021 pour créer un équilibre dynamique entre l'offre et la demande basé sur des normes plus élevées.

  Avec des mesures politiques visant à libérer l'énorme demande intérieure du pays, l'économie devrait rebondir rapidement en 2021, la consommation étant le principal moteur de la reprise économique, selon un nouveau rapport publié par le Centre des sciences prévisionnelles de l'Académie chinoise des sciences.

  Le centre a déclaré qu'il s'attendait à ce que le taux de croissance du PIB de la Chine augmente de 8,5% en glissement annuel en 2021, ajoutant que le taux de croissance nominal de la consommation pourrait atteindre de 10,7 à 11,7%.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827