中文 English default  
Page d'accueil Relations sino-africaines Entrée en Afrique Echanges et dialogues Échanges académiques
  Archives du Forum
  Sur le Forum
  1ère Conférence ministérielle
  2e Conférence ministérielle
  Sommet de Beijing et 3e Conférence ministérielle
  4e Conférence ministérielle
  5e Conférence ministérielle
  Sommet de Johannesburg et 6e Conférence ministérielle
  Expositions de photos des Conférences
  Connaissances sur la Chine
  Clin d'œil sur la Chine
  Développement de la Chine
  Panorama sur la Chine
  Liens des sites
Membres du Comité de suivi chinois du FCSA
Ambassades et Consulats de Chine en Afrique
Principales institutions de recherches en Chine
Principaux medias d'information en Chine
Quelques sites web africains
[plus>>] 
  Page d'accueil > A la une
Les BRICS, force majeure pour la coopération mutuellement bénéfique (ambassadeur chinois en Afrique du Sud)
2018/07/11

LE CAP, 10 juillet (Xinhua) -- Les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) sont une force majeure pour "la coopération mutuellement bénéfique et la démocratisation des relations internationales", a déclaré lundi l'ambassadeur chinois en Afrique du Sud, Lin Songtian.

M. Lin s'est exprimé à ce propos lors d'un forum conjointement organisé par l'Institut sud-africain des Affaires internationales et la Chambre de Commerce et d'Industrie du Cap.

La Chine regarde vers l'avenir et a hâte de voir la vie de la majorité des habitants de la planète s'améliorer avec le soutien des BRICS, a assuré l'ambassadeur chinois.

M. Lin a mis en lumière les réalisations des BRICS, affirmant que leurs investissements directs étrangers avaient contribué au chiffre phénoménal de 50% de la croissance économique mondiale.

Alors que les dirigeants des pays des BRICS se réuniront à Johannesbourg à la fin du mois pour le 10e sommet du bloc, M. Lin a expliqué que la décennie dorée de la coopération des BRICS était une "plateforme importante de coopération mutuellement bénéfique pour le développement commun".

Il a souligné que la Chine essayait d'orienter le monde dans une direction guidée par le principe des intérêts partagés et d'un "avenir partagé pour l'humanité".

"Les pays des BRICS doivent envoyer au monde un signal de justice, d'état de droit, d'équité et d'intérêts communs", a expliqué l'ambassadeur.

M. Lin a déclaré que la situation internationale actuelle avait connu de profonds changements, alors que certaines puissances mondiales poursuivaient l'unilatéralisme, le protectionnisme et leur intérêt personnel. Face à cette situation complexe, renforcer la coopération des BRICS est particulièrement important et essentiel, selon lui.

Le diplomate a également parlé des avancées considérables atteintes par son pays, des possibilités immenses pour le développement des infrastructures sur le continent et des liens spécifiques qui lient la Chine à l'Afrique.

Concernant les relations entre la Chine et l'Afrique, M. Lin a déclaré qu'il n'y avait pas eu de "promesses vides".

Il a donné comme exemple l'Ethiopie, où un chemin de fer et un couloir de développement industriel, construits avec l'aide de la Chine, ont contribué à la croissance du Produit Intérieur Brut du pays africain de 10 % au cours des quatre dernières années.

M. Lin a ajouté que la Chine était devenue le plus grand partenaire commercial de l'Afrique du Sud ces neuf dernières années et que son pays avait une vision positive des perspectives de développement de l'Afrique du Sud.

L'ambassadeur a également ajouté qu'il existait de grandes opportunités de coopération économique avec l'Afrique du Sud dans de nombreux secteurs.

"Nous avons besoin les uns des autres et nous devons nous respecter dans l'intérêt de la coopération mutuellement bénéfique et du développement commun", a-t-il souligné.

Suggest to a friend
  Print