Wang Yi participe à la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des BRICS sur le COVID-19

Source: MFA 2020-04-28

  Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a participé à la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des BRICS sur le COVID-19, dans la soirée du 28 avril 2020, à Beijing. La réunion, qui s'est tenue par vidéo-conférence, était présidée par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, dont le pays assume la présidence des BRICS cette année. Le ministre brésilien des Affaires étrangères Ernesto Araújo, le ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar et la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Naledi Pandor ont également participé à cette réunion.

  M. Wang a noté que le COVID-19 menaçait gravement la vie et la santé des populations du monde entier, perturbant gravement les échanges de personnes dans le monde et l'économie mondiale. « Cependant, le COVID-19 ne changera pas le thème de notre temps qui demeure la paix et le développement ; elle ne mettra pas fin à la tendance historique vers la multipolarité et la mondialisation, et dissuadera encore moins l'humanité de sa quête résolue de civilisation et de progrès. Les pays des BRICS doivent faire les bons choix et prendre des mesures énergiques. Ce faisant, nous surmonterons les difficultés et l'humanité vaincra le virus », a souligné M. Wang.

  « Premièrement, nous devons défendre le multilatéralisme et améliorer la gouvernance mondiale. Nous devons défendre fermement le multilatéralisme, poursuivre le principe de "concertation, synergie et partage" en matière de gouvernance, et sauvegarder les droits et intérêts légitimes et l'espace de développement des pays des BRICS, ainsi que d'autres marchés émergents et pays en développement. Nous devons améliorer la coordination des politiques macroéconomiques pour freiner la récession, créer des emplois, assurer le bien-être de la population, stabiliser l'économie mondiale et maintenir le fonctionnement sûr et fluide des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales.

  Deuxièmement, nous devons nous unir dans un esprit de solidarité pour vaincre ensemble le COVID-19. Avec des efforts et des sacrifices extraordinaires, le gouvernement et le peuple chinois ont freiné la propagation du virus à d'autres parties du monde, fournissant une expérience utile pour la réponse mondiale et renforçant la confiance dans la victoire contre le virus. La Chine n'oubliera jamais le précieux soutien apporté par d'autres pays dans les moments les plus difficiles de sa lutte contre l'épidémie et fait tout ce qu'elle peut pour aider les pays dans le besoin. La Chine est prête à renforcer le partage d'informations et d'expériences avec les autres pays des BRICS et à mener des recherches et à développer conjointement des médicaments et des vaccins sur la base du respect mutuel de la souveraineté et des conditions nationales.

  Troisièmement, nous devons maintenir la solidarité et la coordination pour forger une puissante synergie. La Chine poursuit activement la coopération internationale dans la lutte contre l'épidémie dans un esprit humanitaire, sans considérations idéologiques et sans rechercher d'intérêts géopolitiques égoïstes. Alors que les différents pays combattent le virus en fonction de leur propre situation, la Chine appelle à une compréhension mutuelle et au respect de ces efforts. La coopération internationale dans la lutte contre l'épidémie ne doit pas être distraite par des tentatives visant à désigner des coupables et à rejeter les responsabilités. Nous ne devons pas tolérer que la politisation et la stigmatisation aboutissent à de nouvelles tensions et divergences. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) est indispensable pour aider les pays en développement, en particulier les pays africains, à lutter contre l'épidémie. Soutenir l'OMS aide à sauver plus de vies et à répondre de manière plus efficace au virus. Les pays des BRICS doivent soutenir l'OMS et d'autres agences des Nations unies pour jouer leur rôle dans la lutte contre l'épidémie, promouvoir l'amélioration de la gouvernance mondiale de la santé publique et travailler ensemble pour bâtir une communauté de la santé pour tous.

  Quatrièmement, nous devons continuer d'aller de l'avant et approfondir la coopération des BRICS. La Chine soutient la présidence russe et l'initiative de la Russie de formuler une stratégie pour le partenariat économique des BRICS 2025. Nous devons concevoir de nouveaux modèles de coopération, mettre en valeur de nouveaux potentiels de coopération autour du Partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle, et continuer d'améliorer les échanges interpersonnels. Nous devons également mettre pleinement en valeur le rôle de la nouvelle Banque de développement et de l'arrangement des fonds de prévoyance, et continuer de renforcer les échanges humains. »

  M. Wang a également présenté les mesures et la position de la Chine pour soutenir les efforts des pays en développement, en particulier des pays africains, dans la lutte contre le COVID-19.

  Au cours de la réunion, les cinq ministres des Affaires étrangères ont procédé à un échange de vues approfondi sur le maintien du multilatéralisme, la lutte conjointe contre l'épidémie et l'approfondissement de la coopération des BRICS.

  Toutes les parties conviennent que le COVID-19 est une crise sans précédent pour la vie et la santé de l'humanité et pour le développement économique et social du monde. Les pays des BRICS doivent maintenir le multilatéralisme, renforcer la solidarité et la coordination, intensifier le partage des informations et des expériences et mener la coopération dans la recherche et le développement de médicaments et de vaccins afin de répondre de manière plus efficace au virus, de sauvegarder la sécurité de la santé publique mondiale et de minimiser l'impact négatif de l'épidémie. Tout en faisant progresser la coopération des BRICS dans les domaines de l'économie, de la sécurité politique et des échanges humains, les cinq pays doivent faire de la coopération en matière de santé publique une priorité plus grande. La plupart des pays des BRICS condamnent la politisation de l'épidémie et la stigmatisation, s'opposent aux tentatives d'affaiblissement du rôle de l'OMS et croient que discréditer l'OMS voire suspendre le soutien financier perturbera gravement les efforts de la communauté internationale pour riposter conjointement au virus et surtout pour aider les pays africains à lutter contre l'épidémie. Toutes les parties doivent soutenir fermement l'OMS et les autres agences des Nations unies pour jouer un rôle moteur dans la coopération mondiale contre l'épidémie.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827