L’économie chinoise a une résilience forte et un potentiel considérable

Source:french.china.org.cn 2020-04-29

  Alors que l’économie est en train de rebondir, la Chine devrait maintenir des liquidités suffisantes et promouvoir une croissance raisonnable du crédit tout en soutenant les secteurs clés de l’économie ainsi que ceux touchés durement par le nouveau coronavirus, selon l’architecte de la politique monétaire de la nation.

  

  Alors que l’économie est en train de rebondir, la Chine devrait maintenir des liquidités suffisantes et promouvoir une croissance raisonnable du crédit tout en soutenant les secteurs clés de l’économie ainsi que ceux touchés durement par le nouveau coronavirus, selon l’architecte de la politique monétaire de la nation.

  L’impact économique du COVID-19 sera temporaire en Chine, car l’économie nationale a fait preuve d’une résilience forte et d’un potentiel considérable, et les fondamentaux du développement de la Chine ne changeront pas, a fait savoir le gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPC, la banque centrale) dans un article publié dans le Economic Research Journal.

  Wang Yi estime que la Chine devrait maintenir son effet de levier aussi stable que possible pour accomplir un équilibre entre la croissance et la prévention des risques, mais aussi pour laisser une marge de manœuvre, afin que l’économie puisse maintenir une croissance durable sur le long terme. « Des mesures de relance excessives risqueraient d’exacerber les risques d’inflation et d’entraîner un levier financier excessif », note-t-il.

  Ces commentaires indiquent que la banque centrale va essayer de prévenir l’inflation, tout en adoptant une attitude prudente dans la baisse des taux directeurs, explique Zhao Qingming, un analyste financier: « Cela montre que la banque centrale veut maintenir la stabilité des taux d’intérêt et il est peu vraisemblable qu’elle diminue le taux de dépôt directeur. »

  La Banque populaire de Chine a émis une directive appelant à augmenter les quotas de prêts additionnels et de réescompte pour les petites et moyennes banques, afin de stimuler les prêts au secteur agricole, aux PME et aux entreprises privées. Le Conseil des affaires d’Etat va augmenter ces quotas de 1000 milliards de yuans (130 milliards d’euros).

  « Ces mesures ciblées pourraient soulager la pression financière sur les PME et les aider à reprendre leur activité », analyse Zhao Qingming, ajoutant que les futures mesures pourraient toujours se concentrer sur des baisses ciblées des taux de réserves obligatoires, ainsi que les opérations de prêts additionnels et de réescompte.

  Dans sa déclaration, Wang Yi a souligné la nécessité de relever la part de financement direct et par actions pour combattre la dette bancaire et maintenir le financement de l’économie réelle, tout en stabilisant le ratio de levier. Il estime par ailleurs nécessaire de faire avancer la réforme du système d’enregistrement des introductions en bourse et d’augmenter la transparence du marché des capitaux.

  Pour le marché de l’immobilier, le gouverneur de la banque centrale soutient la gestion des risques et la mise en place d’un mécanisme à long terme pour stabiliser les prix des terrains, les prix de l’immobilier et les attentes, mais aussi renforcer le suivi global des sources de financement.

  Les mesures foncières doivent refléter les conditions spécifiques de chaque ville et les mesures contracycliques macroprudentielles doivent être renforcées, a-t-il ajouté.

  Selon lui, il est nécessaire de redéfinir les relations fiscales entre les gouvernements central et locaux, d’améliorer les systèmes fiscaux locaux et d’établir un mécanisme de financement de la dette des gouvernements locaux, qui soit conforme, réglementé, transparent et auto-restreint.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827