La Chine aura une empreinte exceptionnelle dans la nouvelle Académie diplomatique de Tunisie, selon le directeur général de l'Académie (INTERVIEW)

Source:Xinhua 2019-02-11

  TUNIS, 7 février (Xinhua) -- "La Chine aura une exceptionnelle empreinte dans la concrétisation d'un rêve tunisien : la construction d'une Académie diplomatique purement tunisienne (...) la première pierre d'édifice de ce monument sera posée en mai prochain sur une superficie de deux hectares", a affirmé jeudi à Xinhua le directeur-général de l'Académie, Mondher Dhraief.

  Sous la tutelle du ministère tunisien des Affaires étrangères, dont la directive et les politiques générales reviennent à la présidence de la République, "l'Académie diplomatique constitue une belle manifestation de la réussite d'une coopération fructueuse entre la Tunisie et la Chine, mais surtout du rapprochement entre leurs peuples respectifs", a indiqué M. Dhraief lors d'une interview accordée à Xinhua.

  "La Tunisie demeure parmi les premiers pays à forger des liens diplomatiques avec la Chine", a-t-il rappelé. "L'idée de ce projet d'académie diplomatique coule directement d'une volonté d'Etat de faire développer sa politique extérieure, et par conséquent, de promouvoir les compétences diplomatiques de la Tunisie (...) tout cela serait réalisable grâce à une contribution étrangère à la construction d'un quartier général", a expliqué M. Dhraief.

  La Chine "était en tête des pays à consulter en la matière, à la lumière des bonnes relations d'amitié qui nous unissent (...) L'importance de ce projet est hyper évidente vu son rôle dans la sculpture d'une nouvelle génération diplomatique tunisienne aux standards internationaux", a souligné le directeur général de l'Académie.

  Il pensait que cette nouvelle académie diplomatique tunisienne va refléter, en quelques sortes, les avancées et les acquis en matière de développement des ressources humaines qualifiés, de renaissance économique, technologique et urbaniste de la Chine, pays ami de la Tunisie.

  Evoquant les différentes étapes du processus ayant mené à ce projet bilatéral tuniso-chinois, M. Dhraief a fait savoir qu'un groupe d'experts ait visité la Tunisie en août 2018 pour concevoir la première maquette de cette Académie diplomatique. D'autres réunions ont été organisées en Chine afin de parachever le dernier draft du projet.

  "Outre la gestion administrative quotidienne, purement tunisienne, l'académie diplomatique aura un conseil scientifique qui sera ouvert à des formateurs et diplomates étrangers émanant de pays amis, notamment la Chine", a-t-il fait savoir.

  "En tête des ambitions de cette académie, figure la récupération du rayonnement de la diplomatie tunisienne en Afrique, au Moyen-orient et dans le monde entier", a souligné M. Dhraief.

  La Tunisie se dote, depuis 20 ans, d'un Institut diplomatique, un établissement relevant du ministère tunisien des Affaires étrangères, ayant pour principale mission de former des diplomates tunisiens.

  En 2018, plus de 12 700 Tunisiens se sont portés candidats à des programmes de formation pour deux années au sein dudit institut diplomatique (y compris des cours et des stages). Cet institut tunisien a pu former 16 générations de diplomates au cours des 20 dernières années.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827