La Chine devient le nouveau terrain de chasse aux trophées des marathoniens africains

Source:Xinhua 2019-12-13

  Les Africains dominent depuis longtemps les marathons et les compétitions de course sur route depuis les Jeux olympiques de Rome en 1960. Les coureurs kényans exercent notamment une domination sans précédent dans les épreuves de course de distance, du 800 mètres au marathon, et des marathoniens kényans détiennent actuellement 11 des 12 temps les plus rapides du monde.

  Aujourd'hui, les courses sur route jouent le rôle d'ambassadeurs de l'athlétisme en Afrique, donnant une nouvelle lueur d'espoir aux plus vulnérables de la société, en particulier dans les endroits où le sport est en difficulté.

  Dans le même temps, l'émergence de la Chine en tant que véritable géant de la course sur route a opéré un changement de tendance, les athlètes africains optant désormais pour l'Orient au détriment de l'Europe occidentale et des Amériques. En 2015, il y avait 134 marathons organisés en Chine. En 2016, il y en avait 328 et le chiffre a depuis augmenté.

  Selon Paul Mutwii, vice-président d'Athletics Kenya, en charge des compétitions, la Chine gagne lentement du terrain en représentant les intérêts des athlètes d'Afrique de l'est sur la scène mondiale.

  "La Chine est maintenant au Kenya pour affaires. C'est un accord mutuel où les athlètes participent à des courses en Chine, et leurs billets, l'hébergement et la nourriture sont payés par leurs agents. Tout ce qu'ils doivent faire, c'est courir et gagner. Ensuite, ils partagent les prix en argent, qui représentent parfois près de 40 000 dollars", a-t-il dit.

  Tao Camp, l'une des principales sociétés de gestion d'athlètes chinoises, compte aujourd'hui plus de 140 coureurs d'élite du Kenya et d'Éthiopie.

  Pour Chemabwai Sang, un coureur de demi-fond kényan à la retraite, l'entrée de la Chine marque un nouveau tournant dans l'athlétisme.

  "Avant, les Kenyans avaient très peu d'informations sur les courses en Chine. De plus, il n'y avait pas d'agents pour promouvoir la Chine, et donc les athlètes kényans ne connaissaient que les compétitions européennes. Cela a changé avec l'entrée d'agents chinois, qui travaillent avec des entraîneurs locaux ici", a-t-il dit.

  Selon Geoffrey Kamworor, champion du marathon de New York et champion du monde de cross-country à Guiyang, en Chine en 2015, la Chine devient un véritable géant du marathon et de la course sur route.

  "Le Kenya a tellement de talents. Les futurs athlètes, qui ne se sont pas fait un nom en Europe, voient la Chine comme une alternative et cela augmente le niveau de compétition en Chine. Bientôt, les meilleurs coureurs partiront là-bas avant d'envisager d'autres courses, surtout si ils améliorent les prix", a-t-il affirmé.

  La Chine a également entraîné son équipe nationale d'athlétisme, en particulier celle de cross-country, à Eldoret, une ville de l'ouest du Kenya où il y a plus de 300 000 coureurs. À elle seule, la ville a produit un nombre énorme de légendes de la longue distance, dont Eliud Kipchoge, qui est devenu le premier homme à courir le marathon en moins de deux heures à Vienne, en Autriche, en octobre, avec un temps de 1h59,40 tandis que le même week-end, Brigid Kosgei a établi un nouveau record du marathon féminin en 2h14,04.

  La course sur route et le marathon sont les prochains grands événements. Les marathons sont maintenant plus lucratifs, et de plus les athlètes ont signé des contrats lucratifs avec des entreprises de fabrication de vêtements de sport comme la société chinoise Li-Ning, ou encore Fila, Nike, Adidas et Puma, qui leur font porter leurs prototypes afin de promouvoir les ventes.

  Le succès de ces athlètes est une nouvelle majeure dans le monde entier et inspire souvent d'autres athlètes d'horizons similaires à essayer de faire de même.

  "Au Kenya et en Éthiopie et dans d'autres grands pays de l'athlétisme et de la course à pied, les gens utilisent ce sport pour changer leur situation, et se servent de leur talent pour améliorer leur vie et leur mode de vie", a expliqué Robert Kipkoech Cheruiyot, ancien vainqueur des marathons de New York et de Boston.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827