La question de la cession du port de Mombasa à la Chine n'est que pure propagande (président kenyan)

Source:Xinhua 2018-12-31

  NAIROBI, 29 décembre (Xinhua) -- Le président kenyan Uhuru Kenyatta a déclaré que la question de la cession du port de Mombasa à la Chine n'était que pure propagande, saluant le pays asiatique qui offre des enveloppes budgétaires que le Kenya peut se permettre.

  Dans une interview télévisée accordée vendredi soir dans la ville côtière de Mombasa, M. Kenyatta a déclaré que le pays était en avance sur le calendrier de paiement du prêt de financement de la voie normale Nairobi-Mombasa et qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter.

  La Chine ouvre ses yeux et rencontre le Kenya, et le reste de l'Afrique est sur le point d'en avoir besoin, a indiqué M. Kenyatta, soulignant que la Chine offre des paquets financiers que le Kenya et d'autres pays africains peuvent se permettre.

  S'exprimant sur le problème de la dette du Kenya, M. Kenyatta a expliqué que la question n'était pas l'endettement, mais l'utilisation de la dette.

  Quand on parle de la dette, il faut la comparer au produit intérieur brut (PIB), a-t-il expliqué.

  "Je suis convaincu que la dette du Kenya est destinée au développement d'infrastructures qui bénéficieront non seulement à la génération actuelle, mais également aux générations futures", a-t-il ajouté.

  Selon des informations récentes, le Kenya aurait utilisé le port de Mombasa comme garantie pour conclure un accord de paiement du prêt pour la voie normale avec des institutions financières chinoises.

  Le président a annoncé qu'il était prêt à rendre public le contrat signé entre le gouvernement kenyan et le gouvernement chinois par l'intermédiaire de China Eximbank pour mettre fin aux spéculations.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827