La Chine pourrait faire plus d'affaires et d'investissements en Égypte, selon un milliardaire égyptien

Source:Xinhua 2019-10-08

  Le magnat des affaires égyptien Naguib Sawiris estime que la Chine pourrait faire plus d'affaires et d'investissements en Egypte, et souligne que le pays arabe le plus peuplé est "le centre du monde arabe et la porte d'entrée de l'Afrique".

  "Les Chinois travaillent très bien en Afrique et ils peuvent utiliser l'Egypte comme un centre commercial leur permettant d'exporter leurs projets et d'investir dans d'autres pays africains", a dit M. Sawiris lors d'une interview exclusive accordée à Xinhua à l'occasion du Festival de cinéma d'El Gouna (GFF), en Égypte.

  Il a fait remarquer que l'Égypte avait signé tous les accords du Marché commun des Etats d'Afrique orientale et australe (COMESA), ce qui devrait encourager les entreprises chinoises à investir davantage dans le pays arabe d'Afrique du Nord.

  M. Sawiris est le fondateur et le président exécutif d'Orascom Investment Holding. Le magazine économique américain Forbes l'a classé au septième rang des hommes les plus riches d'Afrique et au deuxième rang des plus riches d'Égypte après son frère Nassif.

  Sa société a pris la relève du plus grand investisseur de la région, spécialisé dans les opérations de télécommunication. Toutefois, la société, qui opérait dans plusieurs pays, s'est récemment tournée vers d'autres secteurs afin de diversifier ses activités et d'investir, notamment, dans l'énergie, l'immobilier, la logistique, les mines et les transports.

  Naguib Sawiris est l'aîné de trois frères, qui sont également milliardaires. Il est le fils de M. Onsi Sawiris, qui a créé le groupe Orascom, un géant regroupant plusieurs sociétés, dont Orascom Investment Holding.

  En tant que fondateur du Festival de cinéma d'El Gouna, M. Sawiris a déclaré à Xinhua être un "grand fan des films chinois".

  "J'essaie de regarder des films chinois à chaque fois que j'en ai l'occasion, car ils me donnent une idée de la culture et des traditions chinoises", a-t-il expliqué.

  S'exprimant sur l'économie égyptienne, M. Sawiris a affirmé qu'elle se portait bien, soulignant que les taux d'intérêt en Égypte sont en train de baisser "ce qui stimulera considérablement l'investissement."

  "Nous sommes dans une bien meilleure situation qu'il y a quelques années", a-t-il souligné.

  Sur le différend commercial entre la Chine et les États-Unis, M. Sawiris a dit qu'il affecte non seulement les deux pays, mais aussi l'économie mondiale.

  Il a critiqué les Etats-Unis qui, selon lui, font preuve d'une "mentalité de cow-boy" contre la Chine, un pays oriental. Washington finira par ne rien gagner de sa politique actuelle, a-t-il averti.

  "Ce qui fonctionne avec la mentalité orientale, c'est le sourire, le respect et les requêtes", a-t-il déclaré.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827