L'Afrique peut s'inspirer de la Chine en matière de réduction de la pauvreté, selon plusieurs responsables

Source:Xinhua 2019-11-28

  Des représentants du gouvernement chinois et de divers gouvernements africains, des experts et des acteurs du secteur privé se sont réunis à Kampala pour partager leurs expériences, avec pour objectif de sortir des millions d'Africains de la pauvreté.

  L'édition 2019 de la Conférence Afrique-Chine sur la Réduction de la pauvreté et le Développement se tiendra les 28 et 29 novembre. Cet événement est organisé sous les auspices du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), un cadre de travail global qui recouvre tous les domaines de la coopération sino-africaine.

  Les organisateurs ont déclaré mercredi lors d'une conférence de presse précédant l'événement que l'Afrique avait beaucoup à apprendre de la Chine, un pays qui était au même niveau de développement que le continent africain dans les années 1970, mais est maintenant devenu la deuxième économie du monde.

  Li Xin, directrice de la Division des Affaires étrangères du Centre international pour la réduction de la pauvreté en Chine, a déclaré que son pays avait mis en œuvre des stratégies ciblées de réduction de la pauvreté, en demandant notamment à chaque ménage touché par la pauvreté quelles étaient ses difficultés et comment il pensait pouvoir sortir de la pauvreté.

  La Chine a par ailleurs intégré ses politiques de réduction de la pauvreté à son programme global de développement économique et social, a-t-elle indiqué.

  "La réduction de la pauvreté est l'une des principales priorités de notre programme de développement. Nos dirigeants attachent une grande importance à la réduction de la pauvreté", a-t-elle ajouté.

  Mme Li a souligné que l'Afrique pouvait s'inspirer du développement de la Chine depuis le début de son ouverture en 1978.

  Christopher Kibanzanga, ministre d'Etat ougandais en charge de l'Agriculture, a quant à lui déclaré à la presse que l'Afrique s'inspirait déjà de l'expérience de la Chine en matière de réduction de la pauvreté.

  "La Chine nous a appris que (la réduction de la pauvreté) devait être une vision partagée et une mission commune", a indiqué M. Kibanzanga.

  Il a souligné que les représentants du gouvernement, les experts et les universitaires rassemblés à Kampala s'étaient cette année réunis sur le thème "Un partenariat pour la transformation en Afrique".

  L'objectif de ce sommet est en effet de construire un nouveau partenariat international et de promouvoir la réduction de la pauvreté et le développement dans les pays africains par le biais d'un meilleur partage des connaissances, a-t-il expliqué.

  Il s'agit de la dixième édition de cette conférence lancée en 2010.

  Au total, 150 délégués, dont 50 venus de Chine, 70 d'Afrique et 30 de diverses organisations internationales, devraient participer à cette réunion. Le président ougandais, Yoweri Museveni, prononcera à cette occasion une importante allocution.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827