(COVID-19) La lutte contre l'épidémie du nouveau coronavirus, pierre de touche de la solide amitié sino-africaine (COMMENTAIRE)

Source:Xinhua 2020-02-14

  La lutte mondiale contre l'épidémie du nouveau coronavirus COVID-19 est devenue la pierre de touche de la solide amitié entre la Chine et les pays africains.

  La Chine contribue de longue date au maintien de la santé publique dans le monde, notamment en Afrique. Au cours des cinq dernières décennies, la Chine a envoyé des équipes médicales de 21.000 membres en Afrique et a traité 220 millions de patients africains.

  Après l'éclatement de l'épidémie du virus Ebola en Afrique en mars 2014, certains pays ont fermé leurs ambassades et évacué leurs diplomates et ressortissants de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone, trois pays d'Afrique de l'Ouest durement frappés par l'épidémie.

  A cette époque difficile, la Chine a décidé de maintenir sa présence et d'apporter son aide. Le gouvernement chinois a envoyé non seulement des fournitures de première nécessité, mais aussi des équipes médicales composées de plus de 1.000 médecins militaires et civils dans les régions les plus durement touchées par la maladie. Des diplomates et des experts médicaux chinois ont également combattu aux côtés des habitants locaux jusqu'à ce que la pandémie soit vaincue.

  Ces difficultés révèlent une véritable amitié entre la Chine et l'Afrique, qui a résisté à diverses épreuves. Lors du sommet de l'Union africaine (UA) qui s'est achevé lundi dernier, les dirigeants des pays membres de l'organisation panafricaine ont exprimé leur solidarité et leur confiance envers le gouvernement et le peuple chinois dans leurs efforts pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus, malgré les tentatives de certains de semer la discorde.

  Les gouvernements et les peuples africains ont également offert leur soutien solide à la Chine par divers moyens. Les Comores, l'un des pays africains les moins développés du monde, ont fait don de 100 euros (109 dollars) à la Chine pour lutter contre le COVID-19 via l'association Comores-Chine pour l'amitié. Ce montant peut paraître modeste, mais le geste des Comores sera profondément apprécié.

  Jusqu'à présent, l'Afrique n'a rapporté aucun cas confirmé de nouveau coronavirus, les pays africains ayant suivi les conseils de l'OMS selon lesquels il ne devrait pas y avoir de restriction des vols à destination, à l'intérieur et au départ de la Chine.

  Face à une crise de santé publique, jeter l'opprobre ou paniquer n'aidera pas l'homme à gagner la bataille contre le virus. La tâche urgente pour tout le monde est de vaincre l'épidémie en conjuguant ses forces.

  Rappelant que des épidémies telles que celle d'Ebola ont été vaincues grâce à des efforts coordonnés, le président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a récemment appelé à la solidarité et à la coopération sous différentes formes en période difficile.

  Pour mettre fin à l'épidémie dès que possible, la Chine a déployé tous ses efforts pour prendre soin des patients et contenir la propagation de la maladie. Mais la Chine, toute seule, ne peut pas remporter la victoire. Elle a besoin d'efforts concertés et de l'assistance de la communauté internationale.

  La Chine est reconnaissante de l'aide reçue du monde entier, et continuera à partager des informations et à renforcer la coopération avec d'autres pays d'une manière ouverte, transparente et hautement responsable afin de préserver la vie et la santé du peuple chinois et de contribuer à la santé publique régionale comme mondiale.

  L'union fait la force. Lentement mais sûrement, l'humanité saura triompher de cette maladie mortelle.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827