La Chine dévoile un nouveau plan de développement de l'IA

Source:China.org.cn 2019-08-07

  La Chine va s'appuyer sur les entreprises, les mécanismes de marché et d'autres ressources pour mettre en place des plateformes d'intelligence artificielle (IA) plus ouvertes et innovantes, capables de fournir des services nouveaux et efficaces pour soutenir la croissance socio-économique, selon un plan publié par le ministère chinois de la Science et de la Technologie.

  La création de plateformes de partage ouvertes est cruciale pour le développement de l'IA et constitue un élément clé de l'innovation globale de ce domaine en Chine, a indiqué le ministère vendredi dans un communiqué publié en ligne. En principe, chaque sous-domaine de la recherche sur l'IA devrait avoir une plateforme d'innovation de l'IA au niveau de l'État.

  Cela nécessitera un effort conjoint des entreprises pionnières et des instituts de recherche, ainsi que l'allocation efficace de ressources technologiques, industrielles et financières afin de garantir des recherches et des innovations continues dans les technologies de base de l'IA, selon le ministère.

  De plus, ces plateformes ouvertes pourront améliorer les services de recherche sur le matériel et les logiciels liés à l'IA, et encourageront davantage d'entités de recherche, en particulier les petites et moyennes entreprises, à participer à la recherche.

  À la fin de l'année dernière, la Chine comptait 3341 sociétés spécialisées en intelligence artificielle, à la deuxième place derrière les États-Unis, selon le « Rapport 2019 sur le développement de l'intelligence artificielle de nouvelle génération de la Chine » publié par le ministère en mai.

  Les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni sont les trois pays les plus avancés en termes d'intelligence artificielle, indique le rapport. Entre 2013 et 2018, les scientifiques du monde entier ont publié 304914 articles de recherche sur l'IA, la Chine se trouvant en tête avec 74408 articles, suivie des États-Unis avec 51766 publications.

  Cependant, l'impact et l'influence des articles chinois ont été relativement faibles comparés à ceux des pays développés. La Chine manque également d'entreprises capables de construire des plateformes technologiques et des processeurs avancés, ou de mener des recherches de base. L'intégration et la collaboration entre les universités et les entreprises travaillant sur l'IA devraient être promues, selon le rapport.

  Pour remédier à ces problèmes, le ministère a indiqué que son nouveau plan pour établir de nouvelles plateformes d'innovation de l’IA se concentrerait sur la production d'applications et de services d’IA répondant non seulement aux besoins principaux de la Chine, mais ayant également un impact et une utilité sur la scène mondiale, a déclaré le ministère.

  Les autorités locales, l’industrie de l'IA, les instituts de recherche et les universités participeront tous à la création de ces plateformes, créant ainsi un écosystème ouvert permettant de transformer les technologies de base en produits.

  Les entités responsables de la construction et de l’exploitation de la plateforme d’IA devront garantir un investissement continu en termes de ressources financières, humaines et d’infrastructure. Ils devront également considérer comme une priorité le renforcement des prouesses technologiques et l'impact industriel de leurs innovations.

  Les gouvernements provinciaux devront informer le ministère rapidement des problèmes liés à ces plateformes d'IA. Le ministère aura le pouvoir de mettre fin aux plateformes qui auront eu un impact négatif sévère.

  En 2017, la Chine a publié son « Plan de développement de l'intelligence artificielle de nouvelle génération », qui établit une feuille de route afin de faire du pays le leader mondial de l'IA d'ici 2030, avec une industrie nationale de l'IA valant près de 150 milliards de dollars. La première étape de ce plan consiste à rattraper les États-Unis en termes de technologie et d’applications de l'IA d'ici 2020.

  La Chine a identifié 17 domaines clés pour le développement de l'IA dans le pays, parmi lesquels se trouvent les véhicules intelligents, les robots de services intelligents, les drones intelligents, les puces de réseau neuronal et la fabrication intelligente.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827