Selon un expert en santé, la flambée de COVID-19 à Beijing est sous contrôle

Source:le Quotidien du Peuple en ligne 2020-06-22

  La récente flambée du nombre de cas de COVID-19 à Beijing est sous contrôle car la ville a vu une baisse des cas confirmés, mais la charge de travail continuera d'augmenter pendant un certain temps, a déclaré le 18 juin Wu Zunyou, expert en santé et épidémiologiste en chef au Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. « Que Beijing ait contrôlé l'épidémie est positif. Tous les cas signalés aujourd'hui ont été infectés avant le 12 juin », a-t-il précisé.

  Il a ajouté que le décompte complet des cas transmis localement continuera d'émerger dans les prochains jours, mais que le nombre de cas diminuera avec le temps, car les nouveaux cas ajoutés ne sont que de nouvelles confirmations, pas de nouvelles infections.

  Le 17 juin, la ville a signalé 21 nouveaux cas de COVID-19, soit 10 de moins que la veille. Selon Pang Xinghuo, directeur adjoint du Centre de Beijing pour le contrôle et la prévention des maladies, tous les cas sont liés au marché de gros de Xinfadi, dans le district de Fengtai de la capitale. Beijing a signalé le même jour huit clusters d'infection à coronavirus, tous étroitement liés au marché de Xinfadi, a indiqué M. Pang.

  La recherche et l'échantillonnage ont été effectués sur le marché au cours des derniers jours, montrant que les vendeurs de fruits de mer infectés étaient plus nombreux que ceux ayant des résultats positifs pour le bœuf, le mouton et d'autres sections. Par ailleurs, ces vendeurs de fruits de mer avaient tendance à montrer des symptômes de COVID-19 plus tôt que les autres employés, a de son côté expliqué M. Wu.

  Les installations de la section des fruits de mer ont également été jugées plus contaminées par le nouveau coronavirus, a-t-il indiqué, ajoutant qu'au début de l'épidémie, des infections en clusters avaient été détectées dans un marché de fruits de mer à Wuhan, la capitale de la province du Hubei (centre de la Chine). Les recherches en cours devraient fournir plus d'indices, a-t-il ajouté.

  « Une raison possible est que l'environnement glacial et humide de la section des fruits de mer pourrait contribuer à la préservation du virus. Mais une analyse plus approfondie est nécessaire pour déterminer comment il a déclenché la nouvelle flambée », a-t-il déclaré, ajoutant que « les récents cas à Beijing, ainsi que les infections sporadiques à travers le pays, sont conformes aux attentes étant donné la propagation mondiale du virus ».

  Selon M. Wu, Beijing serait devenu comparable à « Wuhan au début de cette année » si la ville n'avait pas pris rapidement des mesures strictes pour enrayer la propagation de manière précise après la notification du premier cas le 11 juin.

  En plus des tests de masse d'acide nucléique pour toutes les personnes qui sont allées au marché de Xinfadi ou qui ont eu des contacts avec des personnes liées au marché, les écoles de Beijing prennent également des mesures strictes pour freiner la propagation du virus.

  De son côté, le district de Dongcheng exige que tous les étudiants diplômés des collèges et lycées passent un test de coronavirus avant de pouvoir passer les examens d'entrée à l'université, tous deux prévus pour le mois prochain.

  Pan Xuhong, directeur adjoint du bureau municipal de la sécurité publique, a déclaré le 18 juin que des postes d'inspection de sécurité ont été installés sur les barrières de péage autoroutier de la ville, n'accordant l'autorisation de départ qu'aux voyageurs dont le rapport d'analyse d'acide nucléique a été négatif récemment. Les personnes dont les cas sont confirmés ou suspectés, les contacts étroits et celles dont les résultats des tests sont positifs, mais sans aucun symptôme, ne seront pas autorisés à acheter des billets d'avion ou de train. De même, les personnes qui se sont rendues au marché de gros de Xinfadi ou qui ont été en contact étroit avec les employés du marché depuis le 30 mai, ainsi que les résidents vivant dans des zones désignées à risque moyen et élevé, se sont également vu interdire de quitter Beijing.

  « Cependant, le renforcement de la gestion des groupes à haut risque en leur interdisant de quitter la ville ne signifie pas qu'il y ait un confinement », a noté M. Pan. « Les voyageurs dont les résultats des tests d'acide nucléique sont négatifs peuvent quitter la ville après un contrôle de température ».

  En outre, a annoncé Wang Hongcun, un responsable du bureau du commerce municipal, la Commission nationale du développement et de la réforme a organisé la livraison de 5 000 tonnes de légumes de la province voisine du Hebei à Beijing pour aider à assurer l'approvisionnement quotidien des habitants de la ville.

Appendix:

Copyright © 2004 Secrétariat du Comité de suivi chinois du Forum sur la Coopération sino-africaine
Adresse: 2 Chao Yang Men Nan Da Jie, Arrondissement Chao Yang, Beijing Code postal: 100701 Téléphone:86-10-65962810,86-10-65962827